UFC-Que Choisir Sète Bassin de Thau

Actualité, Juridique

Usurpation d’identité numérique

Dans le monde réel, notre identité est reconnue et protégée par les autorités publiques, à travers l’état civil notamment. Qu’en est-il sur le Web ?

Dans le monde virtuel, aucune autorité n’intervient dans l’attribution d’une identité. C’est nous qui créons, pour exister virtuellement, notre identité numérique, composée d’un compte personnel, d’un mot de passe et d’une adresse mail, mais également de nos publications, des traces que nous laissons consciemment ou pas, etc.

On parle d’usurpation d’identité dans le cas où une personne utilise les informations personnelles d’une autre personne sur Internet sans son consentement et dans un but frauduleux,  nuire à sa réputation ou lui soutirer de l’argent.

Pour discréditer leur victime, ces délinquants créent un faux profil sur les réseaux sociaux, un faux blog ou encore une fausse messagerie. Pour se faire passer pour leur victime, ils auront préalablement subtilisé des informations (photo, amis, opinions…) sur le vrai compte de la victime puis publieront en son nom des commentaires calomnieux. En fonction des données qu’ils auront pu collecter, par hameçonnage des données bancaires notamment, ils effectueront des opérations sous son identité : ouverture d’une ligne téléphonique ou d’un compte bancaire, voire souscription d’un crédit…

La faute repose bien sûr sur les hackers, mais les internautes ont tout intérêt à se prémunir de ces risques en sécurisant l’accès à leurs comptes et leurs données. On ne le dira jamais assez : gardez la main sur vos données !